Toucher du doigt les réalités des zones les plus reculées du Togo et donner du sourire aux populations qui y habitent, l’honorable Raymonde Kayi Lawson en a fait son credo. Ce jeudi 04 novembre 2021, elle n’a pas hésité à gravir les montagnes de la Binah pour rencontrer les populations du canton de Pitikita.

Une occasion pour la députée Unir du Grand Lomé de découvrir cette partie du pays et échanger avec les femmes vulnérables.

Elle n’a pas manqué de leur transmettre les salutations fraternelles du Président Faure Essozimna Gnassingbé et celles du ministre Christian Trimua, natif de la localité.

À son arrivée, c’est une population très contente et très enthousiaste qui s’est mobilisée pour lui réserver un accueil des plus chaleureux à travers des chants et danses.

Grâce au Ministre des droits de l’Homme, Monsieur Christian TRIMUA, j’ai pu monter dans les montagnes de Pagouda plus précisément à Pitikita où je suis allée à la rencontre des femmes vulnérables. Moments d’accueil et d’émotions intenses. Même si je ne comprends pas la langue, les émotions se lisent sur les visages. Il est bon de retourner sur les terres qui nous ont vu naître”, a indiqué la députée.

Elle en a profité pour offrir à chacune des femmes, un kit alimentaire et une aide financière. Elle a promis revenir pour d’autres actions.

Pour la circonstance, l’honorable Raymonde Kayi Lawson était accompagnée du bureau préfectoral du Mouvement des femmes Unir dans la préfecture de la Binah.