L’acte 2 de la journée du jeune entrepreneur ne réserve que de belles surprises. Après l’acte 1 réussi, Medissa Sama et son cabinet Yilim en collaboration avec le club MAJ, veulent créer un riche carnet de contact aux  jeunes dynamiques entrepreneurs togolais ces 29 et 30 avril 2022.

Pour cette deuxième édition, les innovations seront au rendez-vous.

« Cette journée vient stimuler la relance des activités économiques après la crise sanitaire du covid-19. Elle vient redynamiser l’entrepreneuriat, créer une synergie entre entrepreneurs pour une meilleure visibilité et viabilité de leurs entreprises. Ceci afin de mieux concourir au développement économique du pays »,a t-on appris de l’équipe de Madame Sama.

Pour elle, l’objectif n’a pas changé

L’objectif, est de permettre aux jeunes et aux femmes débutants de sortir de leur isolement, se faire connaître et faire grandir leur entreprise, trouver un mentor chevronné qui partage son savoir et leur donne la force d’avancer, rejoindre une communauté d’entrepreneurs et d’experts pour réduire la courbe d’erreur, avoir accès aux informations précises (opportunités, nouvelles lois, les mécanismes mis en place etc.), améliorer leur capacité managériale pour mieux gérer leur entreprise et enfin, avoir accès aux services des experts et praticiens à coût réduit au besoin” , a  indiqué le cabinet Yilim.

Nous y reviendrons.