L’activiste Fovi Katakou est dans les mailles de la justice depuis quelques jours.  Il est interpellé pour apologie de crime, crime et délits, incitation à la révolte contre l’autorité de l’Etat.  Selon des informations de sources sûres,  il est gardé à la prison civile de Lomé. Prenant la parole sur le sujet, le Président du PDP et député au parlement invite les autorités en charge du dossier à poser un acte d’humanisme.

« La justice togolaise doit poser un acte d’humanisme en libérant   l’activiste Fovi KATAKOU, emprisonné depuis 3 jours. Les autorités togolaises devraient libérer l’activiste politique vu son état. C’est une personne à motricité réduite surtout que nos prisons ne sont pas adaptées aux personnes handicapées »,  plaide Innocent Kagbara

Le Député de Dankpen ne comprend pas la menace que représente ce dernier pour les autorités togolaises.

« Les autorités togolaises sont-elles si gravement menacées par un impotent qui défend des droits fondamentaux pour qu’il soit jeté en prison, même s’il est avéré après qu’il a tenu des propos incitatifs ou d’apologie ? », s’interroge-t-il.  

Pour lui, le handicap de Fovi Katakou devrait jouer aux yeux de ceux qui veulent faire de la prison civile de Lomé un habitat pour lui.

« Il est évident que malgré les moyens colossaux investis pour les restaurer, la situation de nos prisons n’a guère changé, surtout les conditions carcérales, aussi avons-nous intérêt par commencer à écouter les demandes des groupes de pression pour améliorer lesdites conditions. Maintenir la détention de Fovi Katakou, même pour un jour supplémentaire, est un fardeau, un supplice. Il faut le libérer immédiatement dans un esprit de pardon et d’un geste d’humanisme qui serait une marque de grandeur d’esprit », conclu-t-il.