Le vent des sociétés de trading qui a soufflé au Togo a fait plusieurs victimes. Parmi ces victimes de l’arnaque et de l’escroquerie, se trouvent les souscripteurs de la société PDK Invest. Une société dirigée par un soit disant «Homme de Dieu ». Pasteur AMEGANVI Edem Fabrice puisque c’est de lui qu’il s’agit savoure actuellement hors du Togo, des millions de Francs CFA des Togolais tandis que d’autres directeurs de société de trading passent des jours à la prison civile de Lomé ne sachant pas ce que dira l’avenir. Si d’autres traders ont su prendre la poudre d’escapade avant que le ministère des Finances ne lève le voile sur ces activités illégales, le « Pasteur » AMEGANVI Edem ne fait pas exception. Comment un pasteur peut-il oser escroquer des gens en se cachant derrière le trading ?

 

La Genèse

 PDK Invest est une « société-écran » se réclamant « société de trading « et n’ayant aucun document officiel attestant sa légalité. Son premier responsable Edem AMEGANVI a su profiter de son statut d’homme de Dieu pour dilapider les fonds de ses souscripteurs. Ceci en complicité avec son frère jumeau Fabrice AMEGANVI (architecte de formation selon nos informations) et de ses supposées collaboratrices ADJIVON Sandra et ZOUGBEDE Elvira.

En janvier 2021, le Pasteur AMEGANVI a lancé une promotion de 100 % à l’endroit de ses clients. Nombreux sont ces clients ignorants les intentions du pasteur, à investir leurs pauvres économies dans cette affaire. Malheureusement, ces derniers, qui devraient toucher leurs jackpots le 15 février 2021, ont été dribblés à la dernière minute.

Nous sommes au 08 mars, ayant des difficultés à rembourser ses clients, le PDG de PDK Invest a lancé une nouvelle promotion invitant ces mêmes souscripteurs à réinvestir de nouveau. Pour la nouvelle promotion, le soi-disant faux Pasteur-Trader les promet 150 %.

La naissance de la mauvaise foi

Comme le dit 2 Pierre 2-1 : « Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. » ; il y’ a eu également au Togo des faux traders. Pire des pasteurs-traders.

Suite au communiqué du ministère des finances, Edem Fabrice AMEGANVI et sa suite ont procédé à la résiliation des contrats avec certains souscripteurs naïfs en s’engageant leur rembourser les capitaux et les intérêts sur les mois de mai, juin, juillet et Août. Selon les clauses de l’engagement, le pasteur a promis payé 50% des capitaux investis en quatre mois ce qui équivaut à des intérêts de 100 %.

Concernant les clients qui ont investi normalement (hors-promotion) le PDG AMEGANVI a promis les rembourser le plus tôt possible.

Ayant toujours confiance aveugle au fameux pasteur (escroc pour certains), des nouveaux souscripteurs continuaient à investir à PDK invest malgré le communiqué du gouvernement.

Des semaines plus tard, le PDG informe ses souscripteurs qu’il avait des soucis avec les retraits et les paiements en ligne. Pour cela, il leur demande de lui accorder des mois pour régulariser la situation.

Le Plan B

Pour brouiller les pistes de l’arnaque, le Pasteur- businessman a changé le nom de sa fameuse société PDK Invest en PDK Corpus. Un véritable plan B pour réussir sa mission d’escroquerie.

Avec la nouvelle PDK Corpus, il a lancé une offre d’achat des voitures, des motos, des meubles, des matériels ménagers, etc… Pour cette nouvelle arnaque, Edem AMEGANVI a demandé à ses souscripteurs de s’inscrire afin de compenser leurs capitaux et investissements via ces offres d’achat.

Par exemple si votre investissement fait 1 000 000 FCFA, vous avez droit à une moto ou une voiture d’une valeur de cette somme. Mais c’est après quatre mois (Juin, Juillet, Août, Septembre) que vous serrez en procession de votre bien.

La fuite

A la grande surprise des clients de PDK Invest baptisé en PDK Corpus, le sieur AMEGANVI ne venait plus au siège de ladite société sise à Hedranawoe à partir du 15 août 2021. Des informations ont fait état d’un supposé voyage en Afrique du Sud.

Resté introuvable, les proches collaborateurs du Pasteur, se sont retrouvés dans les mailles de la police.

Son frère jumeau quant-à lui, vit clandestinement dans la capitale togolaise selon des sources sûres. Il est d’ailleurs recherché par les services judiciaires.

Parmi les très proches collaboratrices, la dame ADJIVON Sandra est également introuvable au moment où ZOUGBEDE Elvira fait chier les souscripteurs qui tentent de lui joindre au téléphone.

« A chaque fois qu’on tente de lui contacter par rapport au sujet, elle raccroche l’appel et bloque le numéro », a-t-on appris. Celle qui jadis amadouait les clients à investir, est devenue aujourd’hui très arrogante envers ces derniers.

D’autres collaborateurs tels que : AKLI Réné,  VIGNON Loïc et AMEDIAME  Robert, son actuellement dans les mailles de la justice. Pendant ce temps, le Pasteur-trader est en fuite avec plus de 500 000 000 FCFA.

Ainsi l’homme de Dieu est en train de savourez le pain et le vin du Christ dans un coin du monde avec l’argent de ses clients. A quand son retour ? Personne ne sait ni le jour, ni l’heure mais le Pasteur AMENGANVI reviendra comme Jésus-Christ. Pour le moment les souscripteurs endettés sont laissés à leurs tristes sorts.

Affaire à suivre. !!!

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692