Les activités génératrices de revenus (AGR) en plus de l’agriculture et de l’élevage sont des secteurs à fort potentiel de rentabilité en occurrence en milieu rural. Dans l’optique de permettre aux parents et familles des participants d’avoir des connaissances et d’être dans de bonnes conditions pour exercer ces activités, le Centre de Développement des Enfants et des Jeunes (CDEJ) LA GRACE DE DIEU s’est engagé dans un vaste et ambitieux projet d’accompagnement des parents avec des résultats plus que probant déjà enregistrés et en attente.

L’apparition de la pandémie à covid-19 a contraint beaucoup de ménages à vivre dans des conditions de précarités et ce sont les bénéficiaires enregistrés aux différents programmes du CDEJ qui en sont les plus grandes victimes.

Les réflexions pour trouver des pistes de solutions ont permis  au Centre de Développement des Enfants et des Jeunes LA GRACE DE DIEU de l’Eglise Apostolique du Togo paroisse de Kossidassi en partenariat avec l’ONG Compassion International Togo d’utiliser les fonds de supports avec l’accord du partenaire pour aider les familles en difficulté et développer des AGR.

C’est ainsi que les acteurs du CDEJ et le comité de l’église se sont réunis et ont décidé d’accompagner les familles touchées durement par ce fléau de pandémie de COVID-19 en développant des AGR et encourageant des activités agricoles pouvant garantir le minimum de sécurité alimentaire aux familles des bénéficiaires.

Sur le plan agricole, le CDEJ a mis à la disposition des familles concernées des semences de Soja, des intrants agricoles pour la culture du Soja.

Dans le domaine de l’élevage, le CDEJ a acheté des animaux pour élargir le bétail des parents qui pratique l’activité l’élevage. De petits commerces et l’épargne sont entre autres les activités menées avec les familles concernées.

Après la récolte et les activités menées, les parents ont gagné des bénéfices leur permettant de rembourser le montant qui leur a été alloué afin d’être refinancé la saison agricole prochaine. Cette méthode a permis qu’à chaque saison agricole le Centre appuie des parents producteurs regroupés en coopératives. Ce qui a amené le CDEJ à dénommer cette année 2022, année de la grande campagne agricole : une course vers plus de 30 millions.

Vu que les parents demandent encore plus d’aide pour augmenter leurs revenus, l’équipe dirigeante a cherché d’autres structures avec qui nouer des alliances stratégiques pour les appuyer.

La société agricole GAUSEN-DIP (Groupe d’Appui aux Unités Socio-Economique Nouvelles pour un Développement Intégré des Populations (basé à Kara) et PAMAX à Notsè ont été sensibles aux besoins du CDEJ. Ils interviennent dans les domaines du développement de l’agriculture familiale,  la protection de l’environnement, la promotion de la femme et de l’enfant le développement des AGR pour les femmes et les jeunes.

La directrice de GAUSEN-DIP a octroyé un crédit de deux cents mille francs sans intérêt à quelques membres d’une coopérative des parents des bénéficiaires pour renforcer leurs AGR.

La société agricole PAMAX a cautionné les parents producteurs pour l’octroi d’un crédit agricole de 4 millions (4.000.000 f cfa) auprès d’une microfinance pour 130 producteurs et a vendu aux parents 3 tonnes de semence Soja d’une valeur de 2 millions cent mille francs (2.100.000f) pour la culture du Soja sur une superficie de plus de 120 hectares. C’est la grande campagne agricole. Une recette de plus de 30 millions est attendue à la fin de la campagne agricole.

Tout en remerciant tous les partenaires, l’équipe dirigeante d CDEJ LA GRACE DE DIEU par la voix du Coordinateur du centre GBEVE Yawo Dieu-donné, espère qu’avec ces interventions l’autonomisation poursuivie sera atteinte petit-à-petit et le taux de pauvreté des enfants et dans les ménages sera réduit.

Dissirama K.