Les propos tenus par le Président de l’ANC ce samedi 03 avril 2021 sur la radio Victoire FM ont suscité assez de réactions des acteurs politiques du Togo.  Pour l’ancien chef de file de l’opposition, nul ne peut se prétendre être opposant sérieux et responsable sans le “OK”  de son parti politique ANC. Que pense son collègue Président du PDP de ces propos ? L’Honorable nous répond.  

Ndiinfos: Bonjour Honorable, que pensez-vous des propos du Maire du Golfe 4?

J’ai été choqué d’écouter de telles paroles venant de Monsieur FABRE qui est un homme politique respecté dans ce  pays. Je l’avais dit lors de notre rentrée politique. Il faut que nous changeons les vieilles méthodes de faire de la politique.  Il y’a une nouvelle génération de politiciens qui voit le jour. Que vous le voulez ou pas, cette jeune génération prendra le contrôle de la politique togolaise. 

Qu’appelle t-on  opposition sérieuse et responsable ? vous parlez de cette opposition qui par leurs égos, ont laissé le pouvoir maitriser la scène politique? Vous parlez de cette opposition qui n’a rien foutu à l’Assemblée nationale ? Vous parlez de cette opposition qui n’a rien apporter socialement aux populations ? Vous parlez de cette opposition qui boycottait les élections pour se déchaîner dans la rue ? Vous parlez de cette opposition qui n’a plus de stratégie politique ?

Monsieur FABRE ne s’avez-vous pas que lorsque vous êtes un parti sérieux et responsable, vous ne devriez pas commettre l’erreur de boycotter une élection? Heureusement que vous avez vite compris la leçon en participant aux élections locales.

En réalité, vous êtes presque mort politiquement. Il est temps pour vous de prendre la retraite politique. L’alternance doit commencer au sein de votre parti politique. Il faut que vous cédiez la main aux jeunes cadres de l’ANC. 

Pour revenir sur vos déclarations, vous n’êtes pas le mieux placé au Togo pour décider de qui ou qui est un opposant sérieux et responsable. Seul le peuple que d’ailleurs, nous représentons au parlement, est apte à juger les acteurs politiques. Vous n’êtes pas un exemple à suivre alors cessez de jouer le donneur de leçon. 

 Tant que cette manière, de faire de la politique ne change pas, l’opposition togolaise sera toujours dans l’ombre du parti au pouvoir. 

Milioussiba Innocent KAGBARA
 
MIK