” Destination Togo “, c’est le nouveau projet porté par Jacques ASAL pour valoriser le tourisme, la culture et l’entrepreneuriat au Togo. C’est ce que l’on retient de la conférence de presse de lancement ce mardi 21 décembre 2021 à l’Agora Senghor de Lomé. 

Pour le promoteur du projet, l’idée est née des incessants voyages qu’il effectue entre l’occident et le Togo, sa terre d’accueil par excellence et des changements exponentiels qu’il y constate à chaque retour. Cela a sorti de lui un désir de semer son grain de sel dans le processus de développement du pays et de faire bénéficier aux Togolais les bienfaits collatéraux des différentes actions.

« Il y a beaucoup de talents au Togo, le peuple togolais est un peuple d’auto-entrepreneurs et le promoteur du projet veut s’inscrire dans un partenariat avec cette vaste chaîne de valeurs. », a confié Jacques ASAL

Dans sa mise en œuvre sur le long terme, Destination Togo va permettre de nouer un partenariat entre le lycée Valery Larbaud et le centre médical de Kouvé, ce qui facilitera des échanges et formations, partages d’expérience entre les deux parties. Il est également projeté la construction de deux centres de formations, dédiés à la formation  dans le domaine des langues rares et dans celui de la sécurité.

Il y aura également un jumelage entre la commune d’Agbélouvé (Zio 3) et Street Art City, un lieu touristique par excellence avec une pièce murale de 60 mètres carré linéaire pour valoriser les œuvres des jeunes grapheurs togolais. L’idée de la création d’un Street Art City au Togo n’est pas en reste. Dans le même sillage artistique et culturel, trois jeunes artistiques togolais assureront la première partie du prochain concert de Fally Ipupa à l’esplanade de Cotonou.

Le maire de la commune d’Agbelouvé  Koffi Atsou Dzene s’est réjoui de l’intérêt porté sur sa commune, et nourrit des espoirs pour les différents projets qui vont découler de ce jumelage.

Le visage de ce projet accompagné par le Groupe Togocom sera la fille du promoteur, qui est d’ailleurs appelée par son géniteur à prendre la relève in fine.

« Je suis franco togolaise. Ma mère est de Kara. Je suis très fière d’être l’ambassadrice du projet destination Togo », a confié la jeune ambassadrice du projet, âgée seulement de treize ans.

Pour rappel, le Togo était la deuxième  destination touristique du continent derrière l’Egypte en 2018

Yves