Le 8 mars 2022 comme tous les 8 mars, la femme est à l’honneur. C’est en effet la journée internationale de la femme. Originaire des États-Unis (1909) cette journée a pour but de faire le bilan sur la situation des femmes dans la société un peu partout dans le monde.

C’est bien évidemment dans cette même perspective que ce soit à Gléi, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Dankpen, Djarkpagan; les femmes militantes du Parti Démocratique Panafricain (PDP) de Tandjouaré se sont réunies ce même jour avec une participation massive pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, définir de façon claire et limpide les actions à mener en tant que femme pour le développement politique du parti.

C’est aussi l’occasion pour elles d’organiser le bureau préfectoral des femmes du PDP Tandjouaré qui a été reconduit par l’ancienne présidente dans un climat de convivialité et de joie. Aujourd’hui avec l’État d’avancement des activités du parti, il paraît clairement que celui-ci se réorganise pour reprendre le terrain en main sans défaillance et avec l’appui technique du bureau national à travers ses systèmes d’organisation et tactiques.

Ces braves femmes militantes du PDP de Tandjouaré ont également tenu à témoigner leur indéfectible reconnaissance à l’endroit du Président national du parti, l’Honorable Innocent KAGBARA pour son abnégation, son dévouement et son engagement aux côtés de la valorisation et l’autonomisation des femmes.