Nul n’a dérobé à la tradition du 1er juin. Planter 300 000 arbres  en cette journée particulière est l’objectif que s’est assigné le gouvernement togolais. Pour y arriver, les autorités politiques, religieuses, traditionnelles et militaires,  les associations, les organisations de presse et de la société civile ont tous mis contribuer à la réalisation de cet objectif.  Vincent Ameganvi, troisième Questeur  de l’Assemblée nationale, Secrétaire Générale du parti politique NET et le plus jeune parlementaire du Togo a planté 300 plants dans plusieurs écoles du Grand Lomé.

En collaboration avec les fédérations locales de son parti politique le NET, Vincent Ameganvi a pu cibler des écoles de plusieurs communes pour contribuer à la politique du gouvernement, qui c consiste à mettre en terre 10 millions de plants d’ici la fin de la saison des pluies en septembre et 1 milliard de plants d’ici 2030. 

” Nous avons ciblé les écoles car ce sont des lieux où nous pouvons mettre à contribution les élèves et les accompagner pour le suivi de ces plants d’une part et d’autre part profiter de l’occasion pour faire une sensibilisation sur l’importance de planter des arbres et en faire le suivi “, a signifié l’Honorable Vincent Ameganvi.

” Nous avons  jugé utile la politique de reboisement du gouvernement car elle permettra non seulement de protéger notre environnement contre  les fléaux climatiques mais aussi pour parvenir à un Togo vert “, a t-il ajouté.  

Pour finir, le député a invité ses compatriotes à planter un arbre par mois. Il faut aussi noter que le jeune parlementaire a annoncé que la même opération se déroulera dans d’autres communes du pays dans les semaines prochaines.

Frédéric AGBEKO