Le mardi 27 avril dernier a marqué les 61 ans d’indépendance de la République Togolaise. Plusieurs activités ont émaillé cette commémoration. Une à une, le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a participé à ses activités.
 

Inauguration de la centrale Kékéli

 
Faure E. Gnassingbé a procédé le lundi 26 avril 2021, à l’inauguration de la centrale électrique « Kékéli Efficient Power » dans la zone portuaire à Lomé.
 
Cette centrale qui est le fruit d’un partenariat entre l’Etat togolais et l’Eranove, la BOAD, l’Oragroup, Siemens et bien d’autres partenaires financiers, produira une puissance électrique de 47 MW grâce à une turbine de gaz.
 
Le gouvernement togolais s’est donné pour objectif d’atteindre un taux de couverture nationale de 75% en 2025 et 100% d’ici à 2030. Pour y arriver, une autre centrale sera construite d’ici la fin de l’année avec une capacité de 18 MW à partir d’une turbine à vapeur.
 
« Je tiens à remercier chaleureusement S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise, pour sa vision d’apporter une solution pérenne à la demande d’électricité croissante au Togo » a déclaré M. Mansour Touré-Tia, Directeur général de la Centrale Kékéli.
 
D’un coup total de 67 milliard de FCFA, Kékéli va générer plus de 900 emplois.
 

Ranimation de la flamme de l’Indépendance

 

Comme toutes les années, le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a ranimé la flamme de l’indépendance à la veille du 27 avril.
 
Aux côtés du Premier ministre, Cheffe du Parlement, des Présidents des institutions et des personnalités politiques, religieuses et militaires, Faure Gnassingbé à travers ce geste symbolique rappelle aux Togolais, la lumière et la liberté obtenue de hautes luttes par les héros nationaux.
 

Le défilé Militaire

 
Le 27 avril 2021 a été essentiellement marqué par un défilé militaire. Présent à cet événement, Faure Gnassingbé a donné le OK pour le démarrage du défilé.
 
«Je vous salue Commandant, je salue vos troupes. Je vous donne l’autorisation de commencer le défilé du 27 avril » a instruit le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.
 
Après plus d’une heure de parade militaire et paramilitaire, le Chef de l’Etat a félicité les différentes troupes pour leurs prestations.
 

L’inauguration de l’IFAD BTP d’Adidogomé

 
Au lendemain de la célébration des 61 ans du Togo, le Chef de l’Etat a procédé à l’inauguration de l’Institut de formation en alternance pour le développement IFAD-Bâtiment à Lomé.
 
« IFAD-Bâtiment offre des formations diplômantes (Brevet, CAP et Baccalauréat Pro) et certifiantes réparties en quatre grands pôles à savoir gros œuvres (organisation-réalisation et maçonnerie générale), menuiserie-métallurgie, énergie-fluide et finition-seconds œuvres. Le complexe dispose d’un Environnement numérique de travail (ENT) intégré dans toutes ses activités et des infrastructures modernes avec des ateliers équipés, salles technologiques, des travaux pratiques et centres de ressources. La formation sera assurée entre le campus pour les cours généraux et techniques et sur les chantiers des entreprises partenaires. Le critère de choix des postulants est essentiellement basé sur la motivation de l’apprenant à exercer le métier dans lequel il veut évoluer », renseignent les sources officielles de la Présidence de la République.
 
Après celle d’Adigogome, c’est l’IFAD-Elevage de Barkoissi qui verra le jour dans les mois à venir.
 
Dans la foulée, le Chef de l’Etat a reçu en audience ce mercredi 28 avril 2021, le Secrétaire exécutif du G5 Sahel Maman Sambou Sidikou.
 
Les discussions entre les deux hommes ont porté sur la situation sécuritaire dans la zone sahélienne.
 
« L’espace G5-Sahel traverse une période particulièrement difficile et douloureuse, nous venons de perdre le Président en exercice du G5-Sahel, le Maréchal Idriss Deby du Tchad. Nous vivons des attaques tous les jours contre les civils innocents. J’ai fait au Président du Togo, le point de la situation et ce que nous faisons », a indiqué Maman Sambou Sidikou.
 
Notons que Faure Gnassingbé est très impliqué dans la recherche des solutions sur la situation sécuritaire dans le sahel.
 
Frédéric AGBEKO