C’est l’actualité qui fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours.  Il s’agit d’une affaire qui oppose l’artiste Santrinos Raphaël et l’Association des Techniciens Radios du Togo (ATRT). Suite à une publication d’un blogueur (Samuel Saam) proche de l’artiste qui a brocardé les médias togolais en les traitant de “Maudits”, l’ATRT est monté au créneau à travers un communiqué assez sec. L’association de Jean-Jacques Snoby demande à ses membres d’arrêter la diffusion des chansons de Santrinos Raphaêl sur les radios et télés du Togo. Une décision qui a suscité une réaction de la maison de production de l’artiste. Mansa Group va jusqu’à menacé l’ATRT d’apporter l’affaire devant la HAAC et le BUTODRA. Ce qui ne semble fait ni froid, ni chaud à l’ATRT.  Pour calmer ce bras de fer culturel, le ministre de la culture et du tourisme Pierre Lamadokou invite les deux partie à faire balle à terre. 

 

J’en appelle à l’apaisement pour faire place au dialogue entre l’équipe de Santrinos Raphaël et l’association des techniciens radios du Togo. Il nous faut beaucoup de patience, de flexibilité et de sacrifice dans l’accompagnement de nos jeunes talents”, a lancé le Ministre de la culture.

Espérons que cet appel du ministre viendra mettre fin à la guerre d’égoïsme qui anime les deux parties pour l’intérêt de la culture togolaise.

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692