L’infatigable Raymonde Kayi Lawson, Députée Unir du Grand Lomé et Déléguée nationale du Mouvement des femmes Unir (MFU) a encore fait parler son cœur de femme et de mère. Lundi 15 novembre 2021, elle était à Témédja dans la préfecture de l’Amou pour partager quelques moments de bonheurs avec les veuves de la localité.

Accompagnée du maire de la commune Ogou 3, Thaddée Kossivi Dieudonné, du Secrétaire Préfectoral Unir Ogou, Dossou Délofon, elle a distribué des kits composés de riz, spaghettis, tomates, pilchards, pagnes, masques et enveloppes financières.

Pour la députée Déléguée des femmes Unir, ce geste a été inspiré du Président de son parti, Faure Gnassingbé, qui a à cœur les préoccupations des populations des hameaux les plus reculés.

« Nous sommes ici sous l’impulsion de notre Président, notre champion, le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé, qui a bien voulu que nous accompagnons les femmes en difficulté surtout en cette période de pandémie. Aujourd’hui nous avons posé nos valises à Témédja pour venir en aide à 50 femmes qui ont perdu leurs maris et qui ont à leur charge des enfants. Notre objectif, c’est d’atteindre le plus de femmes possible sur toute l’étendue du territoire national », a expliqué la militante Déléguée nationale du MFU.

Les femmes ont en outre bénéficié de conseils relatifs à leur épanouissement et à l’éducation de leurs enfants. Elles ont été exhortées à toujours œuvrer pour freiner la propagation de la pandémie de la covid-19 en respectant les mesures barrières et en allant de faire vacciner.

Le secrétaire préfectoral Unir Amou, Améganvi Kossi a salué la présence de la première responsable des femmes Unir du Togo dans sa localité, puis rappelé tous les efforts que fournit au quotidien le parti Unir en faveur de la population de sa préfecture. Il a remercié le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour sa politique de développement qui ne met de côté aucune localité.

Rappelons que la rencontre s’est déroulée en présence du maire de la commune Amou 3, Yao Essiomlé ainsi que des membres des structures de base du parti dans la préfecture de l’Amou.

La Rédaction