Nombreuses sont les raisons qui doivent motiver les togolais vivant à l’extérieur à massivement adhérer au processus de recensement lancé par l’Etat le 8 mars dernier.

Devant la presse ce mardi 7 juin, le Directeur des togolais de l’extérieur, Charles Azilan et le Coordonnateur du guichet diaspora, Safiou Radji ont une fois encore éludé les différentes raisons de cette opération prolongée jusqu’au 30 juin prochain par le ministère des affaires étrangères.

Partant de la noble idée du Togo qui compte énormément sur les compétences, finances et expériences de sa diaspora dans la mise en oeuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025, le recensement des togolais vivant à travers le monde vise à doter notre pays d’une base de travail administrative et d’une base de données statistiques fiables, profilant ces enfants du pays.

Ceci devrait permettre de répondre aux sollicitations et besoins en services des togolais de l’extérieur et construire des stratégies pour chaque type de profil.” a fait savoir le Directeur des togolais de l’extérieur.

Au delà, a renchéri son collègue du guichet diaspora, la réussite de cette opération permettra au Togo d’avoir une idée concrète de ses ressortissants à l’extérieur, les zones de migration et surtout les conditions de vies afin d’assurer une meilleure protection de ces derniers. Aussi exhorte-t-il à nouveau tous les fils et toutes les filles du Togo à prendre d’assaut le http://www.diaspora.org pour se faire recenser.

L’Etat a compris que ce serait un bénéfice de connaître le nombre précis de ces citoyens vivant à l’extérieur, d’établir la cartographie de leurs compétences et savoir-faire, connaître leur répartition géographique ainsi que leur zone de peuplement“, a-t-il declaré.

Acte civique attendu de chaque citoyen vivant hors du territoire national, ce recensement est une contribution à la construction du développement national voulu par tous les togolais. In fine, il permettra au Togo de prendre pleinement connaissance du grand réservoir d’expertise dont il dispose à l’extérieur et de construire des projets tout autour pour le développement du pays et l’épanouissement de ces citoyens.

Ils sont quelques millions de togolais pour des raisons propres, qui ont choisi l’Eldorado de l’extérieur, mais qui par leurs différentes contributions, participent au développement socioéconomique de notre pays.

Woblewou