Comme une réponse du berger à la bergère, Paul KAGAME, Président rwandais a délégué son ministre pour accueillir Emmanuel MACRON à son arrivée en terre rwandaise ; un peu comme il l’avait lui aussi fait à son homologue rwandais en visite à Paris la semaine passée. Cette attitude du Président rwandais a suscité des polémiques sur la toile.

Dix jours après leur rencontre à  Paris, Emmanuel MACRON Président de la République Française foule le sol rwandais depuis ce jeudi. A son arrivée à l’aéroport de Kigali, il a été accueilli par un ministre membre du gouvernement rwandais, proche collaborateur du Président Paul KAGAME.

En visite officielle à Kigali, le Président Français, Emmanuel MACRON a tenu hier jeudi 27 mai, un discours hautement symbolique au cours duquel il a reconnu la ‘’responsabilité accablante’’ de la France dans le génocide au Rwanda.

D’une certaine façon, Paul KAGAME est un interlocuteur rêvé en Afrique de l’Est pour Emmanuel Macron, loin des canons classiques de l’Afrique francophone : ambitieux, il fait de Kigali une vitrine impressionnante et mise tout sur l’attractivité de son petit pays, dont les statistiques officielles sont pourtant contestées. Le dirigeant rwandais cherche à combiner l’agilité de l’entrepreneur high-tech avec la poigne d’un dirigeant n’acceptant aucun frein à l’exécution de ses ordres.

Dissirama K.