La préfecture d’Agoè-nyivé a été témoin d’un atelier de validation du plan stratégique triennal 2021-2024 et du rapport des activités 2020 de la police verte de la préfecture d’Agoè-nyivé ce 23 juin 2021. Les travaux de cet atelier on été présidées par le  Secrétaire Général de la préfecture d’Agoè-nyivé, Joseph Essohanam Kazandou, représentant le préfet d’Agoè-nyivé le colonel Awate Hodalo, parrain de cette organisation, en présence du secrétaire général de la préfecture du Golfe, monsieur Djagbavi Lebene, de l’adjoint au maire de la Commune d’Agoè-nyivé 1 Badagbon kossi.

La police verte qui se veut une vitrine de soutien à la politique du Chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé, a présenté au cours de cet atelier, les trois volets de son essence et sa vision pour un Togo prospère aux partenaires présents. A en croire le Secrétaire Général de la Préfecture d’Agoè-Nyié la sécurité, la protection civile , la citoyenneté et le civisme et l’environnement santé eau  hygiène et assainissement sont les grands axes prioritaires de la Police verte.

” Pour ce plan triennal, nous avons trois (3) objectifs, trois (3) volets à développer. Le premier volet, c’est la sécurité protection civile citoyenneté et le civisme environnement santé eau hygiène et assainissement. Ces trois (3) volets sur tout le plan national pour apporter plus de visibilité pour notre pays le Togo en atteignant les objectifs du chef de l’État “ , a martelé Joseph Essohanam Kazandou.

Selon Miguilou Koudjo, la police verte intervient dans le démantèlement des réseaux de criminels dans les quartiers des communes de la Préfecture d’Agoè-Nyvié, les activités de reboisement et dans la lutte contre la covid-19 dans ladite Préfecture.

Représentant le premier responsable de la Préfecture, le Secrétaire Général Joseph Essohanam Kazandou, a félicité les actions de cette police verte composé essentiellement de jeunes. 

«(…) Avec la pandémie qui a secoué notre pays et l’humanité tout entière, le conseil préfectoral de la jeunesse a mis en place ce qu’on appelle la police verte.(…) Ils se sont investis dans les marchés, dans les boutiques, sur les terrains de football, dans les lieux de culte pour accompagner nos populations à maîtriser la pandémie. Donc je vous invite à acclamer le conseil préfectoral de la jeunesse et de sa police verte », a t-il conclu.

Frédéric AGBEKO