La problématique du trading demeure floue dans la tête des Togolais. Pour mieux expliquer le concept à la population, les premiers responsables d’Aladin Group et leurs partenaires, ont donné plus de précision sur les notions du trading au cours d’un point de presse ce samedi 27 mars 2021 à Lomé.

Cette initiative d’Aladin Group, a réuni trois traders professionnels notamment Aly Adou Diallo, DG d’Aladin Group, Jonathan Agbon, DG de NBF Consulting et  Alathao Ahmed, DG de New Touch Investing a permis de mieux comprendre les notions de trading et les risques liés à ce business.

Pour Jonathan Agbon, le trading consiste à échanger une monnaie en une autre par rapport à l’augmentation ou la diminution du taux de manière numérique. 

En ce qui concerne le fait d’investir dans le trading et les éventuels risques, Adou Aly Diallo a signifié  que les risques de perte sont à 99% pour les novices .

“Investir dans ces sociétés de placement constitue un risque pour les nouveaux, c’est comme s’ils voulaient jouer avec leur argent. Il est important de se faire former, apprendre et maîtriser le domaine et ensuite se lancer en solo, éviter de confier votre investissement à autrui. Le trading en soi n’est pas illégal, mais très risqué”, a t-il avoué.

Pour ces raisons, il faut d’abord que les sociétés en question donnent les bonnes informations aux investisseurs et en second lieu ne pas se livrer aux taux irraisonnables.

“Il ne faut pas se livrer au gain facile en se fiant aux taux élevés. Il faut investir là où le taux est raisonnable et vous rassurer que le taux proposé ne dépasse pas 3%/jour.Le taux normal qu’un trader propose ne doit pas dépasser la moitié de son gain. Plus le capital est élevé, il faut baisser le taux”, a déclaré  Alathao Ahmed.

Pour résumé, ces traders invitent les populations à faire preuve de vigilance et de prudence. 

F.A