La Présidente de l’Assemblée nationale s’est entretenue avec M. Julius Adebowale Adesina, nouvel ambassadeur du Nigéria au Togo et le Représentant Résident du PNUD au Togo Monsieur Aliou Dia ce jeudi 14 octobre 2021, au siège de l’hémicycle à Lomé.

Les échanges entre Yawa Djigbodi Tsègan et le diplomate  ont porté sur des pistes de développement de la CEDEAO ainsi que le renforcement de la coopération entre le Togo et le Nigéria.

“Je suis venu rencontrer la Présidente de l’Assemblée nationale et avec elle, nous avons discuté des possibilités de revitaliser les relations entre le Togo et le Nigéria. J’ai rencontré une femme qui est vraiment panafricaniste. J’ai aimé sa manière de concevoir le développement entre nos deux pays. Je viens au nom du Président Muhammadu Buhari pour remercier le Chef de l’Etat, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé pour sa vision du développement et sa vision de panafricaniste de faire de la CEDEAO, une zone de développement. Ensuite, nous avons discuté de la manière dont nos deux peuples peuvent travailler dans un même sens. Ce qui signifie, par exemple, que si un nigérian a une possibilité de travailler au Togo, qu’il soit libre de le faire et réciproquement. Je suis venu apporter aussi un message de mon pays par rapport à la Zone CEDEAO. On le sait tous, comment la CEDEAO a été créée ? C’est grâce à la vision des présidents togolais et nigérians. C’est pour moi une opportunité d’échanger, comme je viens d’arriver, avec les autorités du pays pour voir dans quelles mesures nous pouvons mettre ensemble nos efforts pour le développement de la CEDEAO.Je reste serein que cette coopération va exister entre nos deux pays”, a confié à la presse, M. Julius Adebowale Adesina, nouvel ambassadeur du Nigéria au Togo.

Julius Adesina fut Rédacteur en Chef du quotidien nigérian The Guardian. Il est mandaté par le Chef de l’État nigérian, Muhammadu Buhari, pour construire des partenariats commerciaux et économiques plus solides avec le Togo.
La seconde personnalité reçue par la Cheffe du Parlement est et le Représentant Résident du PNUD au Togo Monsieur Aliou Dia.


« Les échanges ont porté sur l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement dans la mise en œuvre du plan stratégique de développement de l’Assemblée nationale. Dans ce sens, le PNUD a mis à la disposition de l’institution parlementaire, des équipements informatiques et de vidéo conférence, dans le cadre du Projet renforcement des Institutions de la République (PRIR) », renseignent les sources officielles du Parlement

“C’est toujours un honneur et un plaisir d’échanger avec Madame la Présidente de l’Assemblée nationale sur les problématiques de développement de manière générale au Togo. Le PNUD a un projet important sur le renforcement des institutions togolaises dont l’Assemblée nationale. Nous avons donc, dans le cadre de ce projet, avec l’Assemblée nationale, identifié un certain nombre de besoins en termes d’équipements informatiques, mais également la façon d’améliorer le travail collaboratif au sein du parlement. C’est fondamental et c’est la raison pour laquelle, nous avons acquis beaucoup d’équipements, de vidéo conférence de dernière génération à mettre à la disposition des députés pour faire leur travail. Vous savez, la Covid nous impose de nouvelles manières de travailler. Je pense qu’en amenant ces équipements aujourd’hui à l’Assemblée, on permet aux députés d’être plus efficace et plus efficient dans le travail qu’ils sont amenés à faire. Nous avons échangé pour voir comment nous pouvons accompagner l’unité de communication de l’Assemblée nationale mais aussi comment renforcer les formations, les échanges sud-sud avec d’autres parlements mais le plus important ; c’est de voir comment le PNUD peut avec le Système des Nations-Unies accompagner la mise en œuvre du plan stratégique de l’Assemblée nationale, stratégie d’orientation et de développement. La Présidente est très passionnée du développement des communautés et elle a demandé que le PNUD voit avec l’Assemblée nationale comment on peut avoir des impacts à fort développement de communautés. Nous avons commencé avec notre projet -impact communautaire- et je crois qu’avec l’Assemblée nationale, nous pouvons déceler les niches sur lesquelles on peut impacter. Nous avons également échangé sur l’autonomisation des femmes en milieu rural et j’ai vraiment témoigné de l’engagement du PNUD à accompagner l’Assemblée nationale en ce sens”, a déclaré Monsieur Aliou Dia.

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692