Après trois années d’exercice sans rédition des comptes, à cause des impacts et conséquences de la covid-19 sur le fonctionnement des activités et institutions, Millenium Microfinance (2M) a tenu ce samedi 11 juin son assemblée générale ordinaire comptant pour les exercices 2019-2020 et 2021.

Malgré les contraintes et difficultés liées au différentes crises, il ressort d’après les différents rapports présentés à l’assemblée générale et aux membres de cette institution un bilan globalement positif.

Ceci du en majeure partie aux différentes stratégies définies par les dirigeants de l’entreprise qui ont su canaliser les fluctuations, et se projeter sur l’essentiel.

“Le bilan est positif sur les trois derniers exercices malgré la crise sanitaire liée à la covid-19. Certaines contraintes nous ont obligé à ne pas tenir les AG, mais en présentiel, nous avons cumule les résultats ces trois exercices pour les présenter à nos membres ce jour. Les résultats sont satisfaisants en terme de chiffres et de performances. Fait inédit et particulier, nous avons tenu cette assemblée générale avec la présence effective de notre commissaire aux comptes”, a déclaré Romaric Lissanon, Directeur général de 2M.

Il ressort des différentes présentations que l’octroi des crédits au sein de cette microfinance ne souffre d’aucune carence, à part les lacunes classiques liées à la lenteur administrative et au manque de compréhension de la clientèle sur le sujet, ce qui prête à confusion.

Ange Kétor, Directeur de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo (APSFD) est du même avis. Dans son intervention durant l’AG, il a loué les mérites et le sérieux d’une institution qui est très à cheval sur la réglementation, et surtout soucieuse de la réalisation de la feuille de route gouvernementale 2025, en matière d’inclusion sociale et financière de toutes couches.

Plusieurs stratégies ont permis à 2M de performer malgré la crise . La digitalisation et le privilège des solutions numériques en sont pour beaucoup.

Treize ans après sa création, l’institution ne cesse de grandir en taille également. Avec plus de 40 000 adhérents ace jours, Millenium Microfinance à travers les innovations apportées récemment dans ses services en l’occurrence, la digitalisation des services, la possibilité d’opérer via le mobile money avec des systèmes d’alerte capitaliser et étendre son influence sur le terrain en terme de visibilité, de pénétration du marché pour l’inclusion globale de toutes les couches sociales du Togo.

Parlant d’inclusion sociale, 2M est un partenaire des premières heures du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) depuis 2015 et la demeure malgré les différentes orientations stratégiques du Fonds.

“Nous avons été secoués par la pandémie du coronavirus depuis 2019, ce qui a fait que nous n’avons pas pu tenir nos assemblées générales de 2020 et de 2021. Finalement nous avons été obligés de faire une AG ce jour tenant compte de tous ces exercices. Il faut dire que nous avons connu des hauts et des bas, un petit trou surtout en 2019. Nous nous sommes demandés comment faire pour relancer la machine et avons défini des stratégies dont les fruits ont porté dans l’année 2021. Cette année, avec les chiffres dans le mois de juin,nous avons déjà atteint les objectifs de l’exercice ce qui nous réjouit. Nous sommes donc fiers de garder la même équipe que nous avons pour le futur, le même dynamisme et la même motivation. Nous aimerions équiper nos employés afin qu’ils fassent mieux qu’aujourd’hui. Nous entendons les motiver au maximum car quand il y a la passion autour de ce que l’on fait, les fruits sont au rendez-vous.”, a renchéri le PCA, Bernard Gbagba.

La vision actuelle est d’asseoir l’indépendance financière des différentes agences afin d’avancer sur le terrain.

A ce jour 2M dispose de 6 agences essentiellement ancrée dans la région Maritime et des Plateaux. Ce service financier décentralisé entend couvrir toute l’étendue du territoire national dans les prochaines années.

Woblewou