A l’occasion de la journée Internationale de la Femme, L’Organisation pour le Développement Inclusif ( ODI) a jeté des fleurs aux femmes togolaises. C’est à travers un message du Président de l’ODIKoutchona K. Samson que l’on a appris futur projet de cette association à l’endroit des femmes du Togo. Nous vous proposons de lire l’intégralité de ce message. 

Le 08 mars marque une journée importante pour les femmes. A l’occasion de cette importante journée, l’ODI ,souhaite à toutes les femmes du monde entier en général et celles du Togo en particulier une très bonne fête. 

Pour nous, aucun développement n’est possible sans l’implication de la gent féminine. Gestionnaires et intelligentes, les femmes sont en réalité le cœur de la société. C’est pourquoi au sein de notre organisation, les femmes occupent les postes de responsabilité et de décision.

C’est également l’occasion pour nous de féliciter le Chef de l’Etat togolais qui ne ménage aucun effort  pour la promotion des vaillantes dames du pays. Ceci se traduit par la nomination d’une vraie travailleuse à la tête du gouvernement. 

L’élection d’une autre dynamique à la tête du parlement et la nomination de plusieurs femmes au sein du gouvernement, prouvent largement la confiance qu’accorde SEM Faure Gnassingbé aux femmes. 
Pour les mois à venir, l’Organisation pour le Développement Inclusif prévoit d’organiser des séances d’alphabétisation dans les villages reculées du Togo à l’endroit des mères qui n’ont pas pu avoir  la chance d’être scolarisé.

En outre, l’ODI prévoit de primer les meilleures jeunes, filles de deux écoles publiques de chaque région du pays. Une manière pour l’ODI de promouvoir l’Excellence en milieu scolaire.

La troisième action que mènera notre organisation, est de recenser les jeunes filles déscolarisées et vulnérables de 30 communes du Togo, en vue de les aider à apprendre un métier. 

Pour finir, l’ODI va organiser des séances de formation sur le leadership féminin à l’endroit des étudiantes des Universités de Kara et de Lomé.

Pour finir, j’aimerais en mon nom propre et au nom de l’ODI, encourager les femmes de notre cher pays  à travailler d’avantage pour rehausser le nom du Togo sur le plan national et international. 

Vive la femme togolaise, vive la femme africaine, vive les femmes du monde entier et vive l’ODI !

La Rédaction