La société Global Trade Corporation veut non seulement renouveler sa confiance avec les populations togolaise, mais veut également conquérir l’Afrique et le monde entier. Au cours d’un point de presse animée par les premiers responsables de ladite société ce mercredi 18 février 2021, plusieurs importantes informations ont été portées à la connaissance des populations.

En effet pour des raisons de rendement, la société G&F Corporation où le N°1 de la Global Trade Corporation est également un actionnaire majoritaire a dû résilier plusieurs contrats à ses clients avec un retour du capital investi. Cette résiliation a provoqué des mécontentements et des frustrations auprès de ces clients. Conscient de cette situation, le conseil d’administration de la Global Trade a décidé de créer un nouveau climat de confiance avec ces investisseurs.

Pour ce faire, la société dont le Directeur Général est Godwin Alley propose de nouveau contrats à tous ceux qui avaient investi à la G&F Corporation en fonction du montant investi sans que ces derniers ne versent 1 franc.

« Un investisseur qui a souscrit par exemple 500 000 F à la GF Corporation avant la résiliation, montant qui lui a été restitué à la suite de la résiliation, GTC S.A s’engage à signer un contrat du même montant au taux de rémunération de Global sans qu’il ait à verser les 500 000 F. Cela veut dire que l’entreprise s’engage à prendre en charge tous ces montants sur ses capitaux », a expliqué le DG de Global Trade Corporation.

En d’autres termes plus simples, Chaque client qui a résilié son contrat à la G&F corporation et a retiré son capital, peut aller signer un nouveau contrat à la Global Trade sans déposer de capital. La société elle-même se charge payer le capital à la place du client.

« Nous voulons également embarquer tous les clients de GF Corporation, que la société prend soin de récupérer tout en leur proposant un nouveau contrat sur deux ans, avec le capital investi au départ aux taux nouvellement définis par l’entreprise. Et ce, en dépit de la différence juridique qui existe entre la Global trade Corporation et la GF Corporation » , a ajouté Godwin Alley.

En ce qui concerne l’expansion de la société, la Global Trade conquit déjà les marchés du Niger, le Gabon, la RDC, la Guinée Bissau. Elle installe également son Holding à Dubaï. Le choix a été porté sur Dubaï son fort attrait des investisseurs étrangers.

Notons que la société a dans son agenda des projets tels que : la mise en place d’une chaîne agroalimentaire dans la préfecture de Haho, la construction des logements sociaux, l’installation d’un pôle de financement de PME/PMI en Afrique du Nord et l’exploitation minière en RDC et au Mali.

Frédéric AGBEKO