Le secteur immobilier togolais est confronté à plusieurs difficultés. La réglementation de la profession de l’agent immobilier demeure un véritable problème dans ce secteur. Pour y remédier, des jeunes professionnels et expérimentés dans le domaine de l’immobilier au Togo, ont pris l’initiative de se rassembler en association afin d’assainir le secteur. C’était au cours d’une conférence de presse ce mardi 22 juin 2021 à Djidjolé à Lomé, que Wiyao Tchindé et ses collègues ont lancé officiellement lancé L’Association Togolaise des Agents Immobiliers (ATAI).


Selon les premiers responsables, l’ATAI est créé pour donner une nouvelle image à la profession d’agent immobilier qui liait à la méfiance et au manque de considération. Conscients de la nécessité d’un cadre réglementaire, Wiyao Tchindé et les siens veulent migrer vers une renaissance.

« Il fallait que l’espoir renaisse à un moment donné, d’une manière ou d’une autre. Sur les traces des pays voisins et de la sous-région, nos premières autorités ont appréhendé la question. Les bases d’une renaissance sont posées, n’en témoigne la récente proposition de loi mise sur la table des députés portant sur le bail d’habitation et la profession d’agent immobilier », a déclaré Monsieur TCHINDE Président de l’ATAI.

L’ATAI se donne pour but, l’épanouissement socio-économique des Agents immobiliers au Togo. Pour atteindre cet objectif, ladite association veut regrouper les agents immobiliers à son sein, pour servir de pont entre eux et les premières autorités du pays.


Elle prévoit également organiser des renforcements de capacités, des formations et des conférences à l’endroit de ces derniers afin qu’ils puissent être mieux outillés sur ce métier. L’ATAI va également sensibiliser et inciter les agents immobiliers qui sont dans l’informel à se formaliser pour une meilleure professionnalisation du secteur.

Pour finir, le Président de l’ATAI ouvre les portes de son association à tous les agents immobiliers du Togo pour une synergie d’action.

«C’est le lieu de lancer un appel à tous les agents immobiliers au Togo, à venir massivement adhérer à ce cadre formel, protecteur et rassembleur. L’union fait la force, dit un adage populaire », a-t-il conclu.

Rappelons qu’un projet de loi portant sur le bail d’habitation et la profession d’agent immobilier fera objet d’étude au parlement dans les jours à venir.

Frédéric AGBEKO