Le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a procédé ce jeudi au lancement du cycle 2 de son produit dénommé N’Kodédé. C’est lors d’une cérémonie de signature entre le Directeur Général du FNFI, M. N’DASSIM T. Songaï et le Directeur Général de Orabank-Togo, M. Guy Martial AWONA. Et en présence de la Ministre auprès du Président de la République chargée de l’Inclusion Financière et de l’organisation du Secteur Informel, Mme Mazamesso Assih.

Initié par le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) en partenariat avec Orabank, N’Kodédé permet aux bénéficiaires en fin de cycle des produits FNFI d’obtenir un crédit bancaire. Depuis son lancement en janvier 2020, les résultats ont été significatifs et l’impact réel sur le soutien entrepreneurial et l’inclusion financière des populations. Selon les premiers bilans, à la date du 15 Aout 2021, les Micros, Très Petites, et Moyennes Entreprises (MTPME) créés par les bénéficiaires ont bénéficié de financement pour un montant total de 238 000 000 FCFA avec un taux de remboursement de 100%. Pour les autorités, c’est un pari réussi.

C’est fort de ce progrès et en cohérence avec l’engagement du Président de la République, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé lors de son lancement, qu’un rehaussement du plafond de crédit N’Kodédé a été décidé à travers la mise en place du cycle 2. D’un montant maximum et inédit de 10 000 000  FCFA, N’Kodédé cycle 2 est accordé aux bénéficiaires du premier cycle ayant honoré leurs engagements sans incidents auprès de ORABANK-Togo. Son taux d’intérêt est de 7% remboursable sur 36 mois, y compris un différé au besoin.

Selon la vision du Chef de l’État, la finance inclusive au Togo ne servira plus à sortir les femmes et les jeunes de la pauvreté mais à faire d’eux des chefs d’entreprise qui participent à la solidité du tissu économique. Ce qu’a salué la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers Febesef.

Pour le DG FNFI, ” le produit Nkodédé a opéré une véritable révolution“. Car de simples Activités génératrices de revenus, les bénéficiaires sont passées à des entreprises formelles. Ce qui motive à lancer le second cycle avec le montant de 10 millions FCFA sous le leadership inclusif de la Ministre auprès du Président de la République chargée de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel.

De son côté, le Directeur Général Orabank a salué la capacité de remboursement des bénéficiaires du premier cycle Nkodédé et a réaffirmé l’engagement de l’institution à travers la mise en place d’une enveloppe de financement de 2 milliards pour ce second cycle. Il annonce qu’une centaine de demandes sont déjà enregistrées au niveau de son institution bancaire.

Autorité de tutelle du FNFI, la ministre Assih Mazamesso a adressé ses gratitudes aux bénéficiaires. En effet, c’est surtout grâce à ces dernières que la réussite de l’inclusion financière se constate. D’ailleurs, fait-elle remarquer, les autres pays n’ont pas pu faire aussi facilement la transition entre la microfinance et la banque.

La ministre a également insisté sur le leadership du Chef de l’Etat et son souci permanent d’accompagnement des couches vulnérables pour leur autonomie et leur contribution à la croissance économique de notre pays. Elle a appelé à une mobilisation permanente pour continuer à relever ce défi.

La Rédaction

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692