L’art se définit comme la recherche du beau et de l’harmonie dans la nature.  Elle est la signification de la valeur d’un peuple. Elle incarne la grandeur de toute une nation. L’une des meilleures communes  au Togo a décidé de redonner de la beauté à la plus grande université du pays à travers de l’art.  “Nous sommes le Togo”, voici l’illustration parfaite des fresques murales qui recouvrent l’enceinte de l’Université de Lomé. Une initiative de Kamal Adjayi, Maire du Golfe 3 et son équipe mise en œuvre par de jeunes artistes. La deuxième partie des fresques sur les murs de l’Université de Lomé, “Nous sommes le Togo” a été dévoilée ce jeudi 20 mai 2021.  En visite sur les lieux, le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a pu constater la beauté de l’œuvre. 

 

Fruit d’un partenariat entre divers acteurs notamment l’UL, la commune du Golfe 3, l’EAMAU et la SID, ces fresques caractérisent d’après Victoire Tomégah-Dogbé la diversité au Togo sur plusieurs plans.

Pour Madame le Premier ministre, ces fresques représentent   ”  la diversité des architectes qui ont contribué à sa création, la diversité des cultures et ethnies togolaises mise en lumière et la diversité des valeurs véhiculées tels l’union, la solidarité, le civisme et l’amour de la patrie.

Le Maire de ladite commune quant-à lui, ne voit pas que de l’art., “ Ce n’est pas que de l’art. La commune du Golfe 3, c’est aussi “la digitalisation, l’assainissement, les projets de jeunes, l’état-civil, les réformes institutionnelles et organisationnelles” qui se font en silence mais avec certitude “, a t-il estimé. 

Nous savons pouvoir compter sur tous pour l’accompagnement à la réalisation de tous ces projets”, a-t-il avancé avant de saluer la vision de développement du chef de l’Etat et l’engagement de la jeunesse travailleuse pour l’émergence du Togo à travers ces fresques.


La première vice-présidente de l’Université de Lomé, Kpegbah Kafui a avoué que ces fresques viennent changer la beauté extérieure de l’Université de Lomé.

Ceci s’est caractérisé par un mariage avec la commune du Golfe 3 qui l’héberge et s’est engagée à l’accompagner en même temps que l’UL le serve. Ces fresques allient le beau et travail manuel artistique.“, a-t-elle lancé.


Le Directeur général de l’EAMAU, Dr Moussa  dont les étudiants sont à la conception et à la réalisation de l’ouvrage, a évoqué  le professionnalisme et la vision de son institution sous régionale à former des professionnels de haut niveau dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme.

Notons qu’une vision vers le développement est l’une des priorités du duo UL-Golfe 3.  

Le saint