Les parlementaires ont au cours de la 13e séance plénière de la 2e session ordinaire de l’année 2021, adopté le projet de loi de finances, exercice 2022. Après plus de 10 heures d’étude, les députés ont fini par validé 1.779,2 milliards comme budget du Togo pour l’année à venir. Les travaux ont été dirigés par la Cheffe du Parlement Yawa Djigbodi Tsègan en présence des ministres Sani Yaya, Christian Trimua et Pré Symfeitcheou.

Soumis à l’Assemblée nationale le 15 novembre dernier, l’avant-projet de loi de finances du gouvernement regorge d’une panoplie de projets de tous les plans. Il était projeté à 1,760 milliards de francs CFA en ressources et en charges contre 1.702,9 milliards en 2021.

Après son étude à fond, le budget 2022 s’élève désormais à 1.779,2 milliards de franc CFA. Cette augmentation est essentiellement due à la nécessité de répondre aux urgences de l’heure dans un pays où la crise économique a eu des impacts sur sa santé économique.

Ce nouvel outil économique va selon le gouvernement relancer les activités économiques et projeter à 6,1 % le taux de croissance du PIB avec un taux d’inflation de 3%.

Le budget 2022 vise également à opérer plusieurs réformes fiscales notamment : l’élargissement de l’assiette fiscale, le renforcement des mesures de contrôle et de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, l’allègement de la charge fiscale, la simplification des procédures fiscales, les ajustements techniques.

En ce qui concerne les grands axes que le budget 2022, il couvrira entre autres le secteur de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, de l’économie numérique, du social, des infrastructures et bien d’autres.

Dans les détails, le gouvernement promet de renforcer l’accès aux services de base et à la couverture santé universelle à tous.

Sur le plan éducatif, 30 000 salles de classe supplémentaires seront construites. Le gouvernement va aussi mettre en place des centres d’excellence et des Instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD). Ainsi, les différents ministères en charge de l’éducation (Des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat ainsi que de l’enseignement supérieur) bénéficieront de respectivement de 151,6 milliards et 40,9 milliards de francs CFA (Soit près de 21,5% des montants alloués aux ministères).

Il est également prévu dans ce budget, la construction d’une université par région en deux phases et en partenariat public privé. La première phase concernant la région de la Kara et celle des Plateaux commence dès 2022

507,8 milliards de francs CFA (47,4% du budget 2022), c’est la somme qui sera consacrée en 2022 au secteur social contre 432,9 milliards en 2021 soit une hausse de 17,3%.

Prenant la parole après l’adoption dudit budget, le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya n’a pas manqué de remercier les parlementaires pour les efforts consacrés à la validation de cet instrument économique.

« J’ai l’immense honneur de prendre la parole devant cette auguste Assemblée nationale, à la fin de ces fructueux échanges, pour exprimer la gratitude du Gouvernement pour l’adoption de la présente loi de finances, gestion 2022. En effet, comme vous le savez si bien, la loi de finances est le principal instrument de politique économique qui permet au Gouvernement de financer les programmes, projets et actions des politiques publiques. Elle permet, dans son exécution, conformément aux orientations et choix budgétaires retenus, d’impacter le quotidien des populations à travers une collecte des recettes juste et équitable et des dépenses rationnelles d’investissements créateurs d’emplois et de richesses, en vue de renforcer la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité. Ce budget que vous venez d’adopter permettra donc au gouvernement, la poursuite de la mise en œuvre du mandat social du Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE et l’accélération de l’exécution de sa vision transformatrice de notre pays, exprimée à travers la feuille de route gouvernementale Togo 2020-2025 », a-t-il signifié.

Pour la Cheffe du Parlement, à travers ce budget, le gouvernement envoie un message d’espoir à l’ensemble des Togolais.

« Je voudrais, rendre hommage au Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, pour les performances économiques enregistrées, la stabilité du cadre macroéconomique, les mesures d’assainissement des finances publiques et le climat favorable dans lequel le budget a été élaboré. En effet, cette loi de finances que nous avons adoptée est une loi budgétaire de la résilience et de la confiance en l’avenir. Avec ce budget, l’État envoie un message d’espoir à l’ensemble de nos concitoyens. Oui, nous sommes capables de retrouver la trajectoire exigeante et stimulante qui  permettra au Togo de franchir une nouvelle étape de son développement durable. », a laissé entendre Yawa Djigbodi Tsègan.

Aubaine pour elle de rendre un vibrant hommage à tous ceux qui ont participé à l’élaboration de budget.

« J’adresse mes remerciements à chacun d’entre nous pour sa contribution à la préparation ou au vote de la loi de finances exercice 2022. Je voudrais d’abord me réjouir de la qualité des discussions de ce jour et remercier le ministre de l’Économie et des Finances et son 10 équipe pour leur disponibilité.Ensuite j’adresse mes chaleureuses félicitations aux membres de la commission des finances et à tous les honorables députés qui ont pris part aux intenses travaux en commission.Enfin je salue la contribution enrichissante de tous au débat de ce jour », a-t-elle conclu.

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692