L’Etat togolais a rendu un premier hommage à l’ancien Président du Parlement et ancien Président de la République El-Hadj Abass Bonfoh ce mardi 06 juin 2021. C’était au cours d’une cérémonie à laquelle a participé le Chef de l’Etat  Faure Gnassingbé, la Cheffe du parlement Yawa Djigbodi Tsègan et de la Cheffe du gouvernement Victoire Tomégah-Dogbé.


Dans ses éloges funèbres, la Présidente de l’Assemblée nationale a salué au nom du parlement la mémoire de celui qui a présidé la maison du peuple de 2005 à 2013. 

(..) Mais comment parler de la mort, sans rappeler la vie de l’homme. Sa vie, je veux parler de celle d’Abass BONFOH, était d’une douce clarté matinale, d’une simplicité homérique et d’une certaine mesure. Ses dons et ses qualités, sa bonté rieuse et sa gaîté brave demeurent les hautes vertus qui lui ont tracé le chemin de la réussite. Il était de la grande essence d’hommes ayant considéré, compris et conçu la vie, comme une occasion privilégiée de modeler sa société dans le sens du bien-être partagé ” , a avoué Yawa D. Tsègan 

La Présidente du Représentation nationale est revenue sur le parcours politique de l’homme

” Dès ses premières heures en politique, Abass BONFOH a séduit et conquis les électeurs de la troisième circonscription électorale de Bassar qui l’ont élu député du parti politique Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) pour la première fois, le 21 mars 1999. L’homme s’est vite fait remarquer à l’hémicycle par une fusion de conviction, de loyauté et de discipline. Cette ligne de conduite, Abass BONFOH l’a suivie, fidèlement tant au poste de premier rapporteur de commission qu’au poste de Premier vice-président de l’institution parlementaire. Ses contributions aux productions législatives au sein de la commission du développement socioculturel oscillaient entre une recherche permanente de la cohésion sociale et un profond respect de la dignité humaine”, a t-elle rappelé. 

Du député à la Présidence de l’ Assemblée à la Présidence de la République

“Ses pairs firent de lui président de la 3 e Législature en février 2005 puis à nouveau président de la 4e Législature en novembre 2007. Avec dévouement et abnégation, son action à la tête de l’Assemblée nationale pour les périodes susmentionnées a grandement contribué à l’enracinement de la démocratie et au processus d’apaisement de la vie sociopolitique impulsé par Votre Excellence “,  a t-elle ajouté.

Des fresques du défunt au Parlement

Difficile pour de ne plus revoir cette icône de la politique, ils ont décidé de garder des souvenirs d’art de l’orateur au style coloré. 

” Consciente qu’il serait bien difficile de retracer ici la richesse de tout son parcours, l’Assemblée nationale voudrait conserver la mémoire de l’illustre disparu à travers ces quelques fresques de sa vie” , a annoncé Yawa D. Tsègan. 

Pour finir, la Présidente de l’Assemblée nationale a exprimé sa compassion à la famille du défunt. 

” À son épouse, à ses enfants, à toute sa famille et à tous ceux et celles qui lui ont été chers, je souhaite redire, en ces instants remplis de recueillement, tout le soutien consolant de l’Assemblée nationale(..) Que ses œuvres l’accompagnent et qu’il repose en paix ! ” a t-elle conclu.

Frédéric AGBEKO