Dans la mise en œuvre du projet d’opportunité d’Emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV), l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a mis à la disposition des 9000 jeunes subventionnés, des coachs pour les aider à bien mettre en place leurs Activités Génératrices de Revenus (AGR). Le coaching (Composante : Appui  aux activités génératrices de revenus) dans son ensemble a permis à assez de jeunes de la région de la Kara d’acquérir une bonne autonomie financière.

 Le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes (EJV), dans sa composante 2, a pour objectif de soutenir le démarrage ou l’extension des activités génératrices de revenus des jeunes qui ont achevé avec succès le volontariat communautaire et formation. 

” A travers cette composante, les jeunes ayant accompli favorablement leur mission dans la composante volontariat communautaire et formation en épargnant 40 000 FCFA de leur rémunération, ont acquis chacun 60 000 FCFA de subvention pour mettre en place leurs microentreprises. En vue de faire de ces jeunes de vrais entrepreneurs, le projet EJV leur offre six mois d’accompagnement individuel de ces jeunes en activité via le coaching “, renseignent les sources officielles de l’ANADEB.*

Ainsi, 2200 issus de 44 villages touchés par le projet EJV ont bénéficié de coaching durant six mois afin de pouvoir lancer leurs AGR. Durant ces six mois de coaching, ces jeunes ont pu maîtriser la gestion de leurs activités  et créé des groupements pour imposer le prix de leur produit sur le marché. D’autres quant-à eux,  ont crée des groupements d’épargne dans les villages.

“Les femmes revendeuses des fromages de mon village, parcourent des kilomètres pour écraser le soja dans les villages voisins. C’est ainsi que j’ai alors décidé avec les conseils de mon coach d’acheter un petit moulin qui peut écraser le soja. Aujourd’hui, toutes les femmes du village et des autres villages sollicitent quotidiennement mes services. » a-t-il témoigné Lakte Pataki.

L’autre avantage du coaching, est la sollicitation par les ONG  des jeunes déjà jeunes coachés à partager leurs expériences avec d’autres jeunes.

Pour rappel, le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes (EJV) financé par la Banque mondiale et mise en ouvre par l’ANADEB.

NDIINFOS