issus de 44 villages de la région de la Kara, plusieurs jeunes ont bénéficié de coaching (une composante de l’Appui  aux activités génératrices de revenus) durant 6 mois pour lancer leurs microentreprises dans le cadre du projet EJV.  Parmi ces vaillants jeunes, y figure  DJAGRE Bitrilibe. 

Cette dernière a pour activité principale, la transformation du manioc en Gari. Grace au dynamisme d’un des 129 coachs pour 2724 jeunes des 44 villages de la région de la Kara recrutés  par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB),  DJAGRE Bitrilibe a su mettre en place un bon plan d’affaire avec de bons rendements

” Les conseils de mon coach m’ont permis de savoir épargner mes économies. Après la vente de mon gari, les bénéfices me servent à acheter le mil que je revends également. Avec la deuxième partie de mes bénéfices, j’arrive à économiser 25 000 FCFA par mois. Cette économie me permettra d’acheter une machine de transformation du manioc dans les mois à venir “, nous a confié DJAGRE Bitrilibe.

Notons que le coaching vise à accompagner  les jeunes ayant accompli favorablement leur mission dans la composante volontariat communautaire et formation en épargnant 40 000 FCFA de leur rémunération et  acquis chacun 60 000 FCFA de subvention pour mettre en place leurs microentreprises.

F.A