Au Togo, les actualités de manque pas. Que ce soit dans le domaine politique, économique, social ou culturel, il y’a de quoi à se mettre sous la dent. Pour une affaire d’une publication taclant les médias togolais par un blogueur supposé proche de l’auteur de la chanson  maladie d’amour”, Santrinos Raphaël, l’Association des Techniciens Radios du Togo (ATRT) a décidé de ne plus jouer les chansons du jeune artiste sur les radios et les télés du Togo jusqu’à nouvel ordre. Une situation qui risque de rendre malade le ” malade d’amour” . Mais, c’est sans compter les trois noyaux du groupe parlementaire NET-PDP. Tour à tour, Gerry Taama, Innocent Kagbara et Vincent Améganvi sont montés au créneau pour soutenir l’artiste dans cette zone de turbulence. 

L’Honorable Gerry Taama veut  comprendre s’il y’a procuration dans les affaires des injures 

Une association aurait décidé qu’il faut boycotter la musique de Santrinos au motif que quelqu’un aurait insulté les médias togolais et que l’équipe du chanteur n’aurait pas réagi. Ko ! On peut faire ça ? Donc il y a procuration dans l’injure ?  “, ironise le Président du NET avant de s’inquiéter pour ce qu’il appelle “togolaiserie“.

Donc l’association demande à boycotter la musique de Santrinos sur les médias togolais. Est-ce que ces messieurs savent même que Santrinos gagne plus d’argent par YouTube que par le Butodra, et que YouTube est gratuit et accessible en permanence sur les smartphones alors que la majorité des jeunes qui écoutent santrinos n’ont pas de radios ? C’est encore quelle togolaiserie ça ? Bref, moi, je vais écouter maladie d’amour en boucle ce matin, par soutien. On s’en va là-bas comme ça”a t-il conclu.

L’Honorable Innocent Kagbara s’insurge contre les promoteurs de l’échec du débat démocratique

Le Président du PDP n’est pas passé par quatre-chemins pour s’indigner contre les censeurs de l’œuvre artistique de Santrinos Raphaël.

S’armer contre les censeurs. Si la critique est nécessaire, vouloir interdire des œuvres artistiques ou des morceaux de nos artistes signe l’échec du débat démocratique”a t-il déclaré à la suite du communiqué de l’ATRT.

Le Président de la commission de l’éducation et du développement socio-culturel du parlement togolais   estime d’ailleurs l’Association des Techniciens Radios du Togo (ATRT) doit plutôt soutenir le jeune talent que de vouloir lui mettre les bâtons dans les roues. 

Le ministère de la Culture, l’ATRT doit soutenir les artistes”, ajout-il.  Pour le bien de la culture togolaise, Innocent Kagbara qu’il faut soutenir l’artiste.   ” Nous devons soutenir Santrinos” conclut-il. 

 

L’Honorable Vincent Ameganvi est avec Santrinos Raphaël jusqu’à la gare

 

Le plus jeune parlementaire n’a pas hésité à apporter son soutien de taille à l’un des plus jeunes artistes togolais. C’est une affaire de jeune.  

” Donc les gens se sont réveillés un matin et ont décidé de censurer encore un artiste dans ce pays quoi?, s’interroge- t-il

Le troisième Questeur de l’Assemblée nationale regrette le fait que l’ATRT a privilégié la voie de la censure que du dialogue. 

Même si ce que vous reprochez à l’artiste serait vérifié, qu’est ce qui vous empêche d’inviter l’artiste pour une discussion et trouver un terrain d’entente”, laisse-t-il entendre.  ” Après, c’est pour venir écrire RIP sous les photos des gens “, ajoute le député.

De toute façon,  il n’est pas prêt à laisser son ami seul dans cette gueule-de-loup 

Champion  Santrinos Raphaël  longue vie à toi tu iras toujours de l’avant, considère juste que c’est une publicité qu’ils sont entrain de te faire et sort nous un nouveau tube en même temps. Mansa groupe force à vous et à tout le staff. En entendant écoutons encore une fois Santrinos Raphaël  (..) 

En somme, cette affaire fait une grande publicité à l’artiste qui se prépare pour le lancement de son second album et sert de leçon à ceux qui se permettent d’écrire quoi sur les réseaux sociaux. 

Journal Ndiinfos Récépissé N° 062/29/04/2021/HAACContact : +228 92 55 91 81 / +228 92 45 32 78 fagbeko33@gmail.com N° RCCM : TG-LFW-01-2020-B13-05197 NIF : 100175890 N° CNSS : 1311692