Bonne nouvelle pour les militants de l’Union des Forces de Changement. Le conseiller spécial de l’historique opposant togolais Gilchrist Olympio, Président du groupe parlementaire UFC et membre de la commission de défense au Parlement est élu Troisième Vice-Président de l’Assemblée nationale togolaise.  C’était au cours de la deuxième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2021  ce jeudi 25 mars.

Lors de la précédente séance plénière, 4 députés qui ne participent plus aux activités de l’institution, ont été  remplacés. Il s’agit des sieurs, Kossi AdjakloMessan Aveko, Anani Gozo et Koffi Agbagli qui remplacent respectivement le ministre Kokou Hodin, le ministre  Koffi Tsolenyanu, le feu André Kouassi Johnson et l’ancien Premier ministre Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

 La disparition d’André Kouassi Johnson, laisse une place vide au sein du bureau de l’Assemblée nationale. Candidat à la succession de son ainé au poste de troisième vice-président du parlement, Séna Alipui a su gagner la confiance de ses collègues députés.  A l’unanimité, il a été élu à ce poste ce jeudi 25 mars 2021.

Aussitôt élu, le nouveau membre du bureau de ladite institution a rendu hommage au feu André Johnson, et a promis aux honorables députés de travailler ardemment pour l’intérêt du parlement.

 
Notons que dans le bureau de l’Assemblée nationale, le poste de 1er Vice-Président est toujours vacant après le départ de Tairou Bagbiegue du parlement pour le gouvernement.

 

Frédéric AGBEKO