C’est à travers une réunion virtuelle co-organisée par le Centre de développement de l’OCDE avec plusieurs partenaires du Togo que la cheffe du gouvernement Victoire Tomégah-Dogbé a lancé ce jeudi 11 mars 2021, les travaux de l’Examen des politiques de transformation économique du Togo (EPTE).

Le gouvernement togolais s’est doté d’une feuille de route à l’horizon 2025. Pour y arriver, les Togo en partenariat avec l’OCDE dont il est membre depuis avril 2019, se sont engagés à réaliser un Examen des politiques de transformation économique du Togo (EPTE).

Le but de cette initiative est de pouvoir contribuer à la consolidation de la stratégie de transformation économique du Togo tout en renforçant les partenariats internationaux pour sa mise en œuvre.

Durant 15 à 18 mois, les travaux vont permettre au gouvernement togolais d’examiner la stratégie de transformation économique nationale ; d’analyser de manière spécifique les opportunités et les défis dans les domaines de la digitalisation, de l’industrialisation et de l’agroalimentaire et d’améliorer la gouvernance et les partenariats pour la transformation économique du Togo.

Le partage d’expériences entre Experts consultants, hauts fonctionnaires nationaux et internationaux ; un cadre de dialogue avec des acteurs du secteur privé ; des missions sur le terrain et des activités de formations et enfin, des recherches documentaires et analyses de fond des diagnostics et des informations disponibles seront les quatre grands axes qui seront au cœur de cet examen. 

Notons que les sieurs Ade Ayeyemi Directeur Général d’Ecobank et Professeur Carlos Lopes PND Chief Officier seront impliqués dans la réussite de cette mission économique.

Frédéric AGBEKO