Au moment où le Togo se modernise, le secteur de l’éducation n’est pas totalement sorti de sa zone de turbulence. Nous sommes dans la commune du Zio 4, précisément dans la localité de Gapé. Un fait a attiré notre attention dans cette localité. Il s’agit de l’état de l’Ecole Primaire Publique de Gapé-centre II.

Une école qui a vu le jour selon les habitants dans les années 90, n’est même pas doté d’un seul bâtiment scolaire. Les élèves de ladite école étudient sous trois paillotes sous-forme de salle de classe. Le bâtiment principal qui était fait en bambou, n’a pas tenu longtemps face aux intempéries.

 

 

Cette école, qui a formé plusieurs natifs de la localité qui sont des cadres aujourd’hui au pays comme à l’étranger, est dans un état déplorable. Pas de bâtiment scolaire, pas de sanitaires. La seule chose que la nature a pu offrir à ces pauvres élèves, est l’espace transformé en terrain de football. C’est dommage pour une  école située dans une localité  à quelques kilomètres du Chef lieu de la région maritime et qui a plus de 20 ans d’existence, de ne pas disposer  d’un bâtiment scolaire.

” L’état de cette école n’a jamais été une priorité pour eux. Ils viennent juste pendant les campagnes électorales pour nous faire des fausses promesses. Pourtant cette école sert de centre électoral.“, s’est plaint un parent d’élève.

Nous lançons un SOS aux autorités en charge de secteur éducatif, aux bonnes volontés, aux ONG et associations, aux cadres de la localité de Gapé, au maire de la commune du Zio 4 de bien vouloir doter cette école d’au moins un bâtiment scolaire digne de ce nom.

Nous y reviendrons.