Les togolais vivent une période très difficile. Même si le gouvernement ne ménage aucun effort pour permettre aux populations de sortir de cette période post-covid , le phénomène de la vie chère est assez remarquable. l’Association Veille Économique dans sa démarche citoyenne était devant la presse ce 14 juin 2022 pour faire le point sur la situation dans un premier temps , puis proposer des solutions pour sortir de la zone rouge d’autre part.

Dans son exposé, Thomas Nettey Koumou Président de l’Association Veille Économique à fait le diagnostic du phénomène e avant de proposer des pistes de solutions.

En ce qui concerne les solutions, Thomas Nettey Koumou suggère qu’à court terme, qu’on reduise le niveau de salaire des ministres, des députés, des présidents d’institutions, du Président de la République et d’autres personnalités de 50 %.

Autres propositions, l’annulation des élections régionales en cours de telechargement.

Nous estimons que l’annulation des élections régionales fera une économie de 12 milliards au pays de façon potentiel et une économie de 4,5 milliards de façon permanente. Nous estimons que la mise en place d’un sénat serait unitile et n’apporterait rien du tout des dépenses au pays” dit-il.

A long terme L’Association Veille Économique suggère qu’on intensifie la lutte contre les détournements des fonds publics et la corruption.

Ces solutions à court terme sont-elles les meilleures ? L’avenir en dira plus.

Ndiinfos